Revalorisation des contrats d'assurance-vie collectifs à dominante retraite : 2,18 % en 2019

L'ACPR constate une réduction significative du taux de revalorisation moyen des fonds en euros des contrats collectifs d'assurance-vie à dominante retraite en 2019, après deux années de relative stabilité.

Selon une analyse de l'ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), le taux de revalorisation moyen des fonds euros des contrats collectifs d'assurance-vie et de capitalisation à dominante retraite (hors retraite à points) a reculé à 2,18 % en 2019, contre 2,43 % en 2018 (net de prélèvements sur encours et avant prélèvements sociaux). Cette réduction du taux de revalorisation, lequel intègre le rendement garanti et la participation aux bénéfices techniques et financiers, est proche de celle enregistrée en 2016 et intègre probablement, selon l'ACPR, "un effet de rattrapage par rapport aux deux années précédentes".

De façon générale, l'évolution du taux de revalorisation reflète la baisse du taux de rendement de l'actif. Confrontés à la baisse de leurs revenus financiers, les assureurs ont de fait répercuté l'accélération de la baisse des taux de l'été 2019 sur les revalorisations des contrats d'assurance-vie collectifs. La réduction du taux de revalorisation leur permet par la même occasion d'accroître leurs réserves, "les rendant plus résilients à un environnement de taux bas prolongé", explique l'ACPR, qui ajoute que, "du point de vue de l'assuré, la baisse de l'inflation a cependant compensé l'évolution des taux de revalorisation. Les rendements réels nets d'inflation servis aux assurés sont ainsi en hausse de 0,63 % en 2018 à 1,08 % en 2019".

Les taux de revalorisation des contrats collectifs en cas de vie s'établissent à 2,29 % et ceux des contrats PERP demeurent les plus faibles du marché, à 1,27 %. "Il existe en effet des contraintes de taux techniques très différentes entre les catégories, les PERP ayant un taux technique nul", signale l'ACPR. Les bancassureurs et les institutions de prévoyance affichent des taux plus bas que la moyenne du marché (respectivement 1,72 % et 1,27 % en moyenne). Par ailleurs, le taux de chargement de gestion s'est maintenu à 0,49 % en moyenne en 2019. Les contrats les plus récents affichent un taux de chargement le plus souvent compris entre 0,25 % et 0,75 % et toujours inférieur à 1 %.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Agenda Calendrier